Bienvenue à Goma

Isabelle Collombat

ISBN : 978-2-84156-918-2
Éditeur : Rouergue
Date Parution : 09/04/2008
Collection : DoAdo. Monde

Été 2006

On dit peu de choses à la radio, ce 3 juillet 2006, de la nouvelle. Pourtant, la cour d’appel de Paris vient de rendre une décision essentielle, fondamentale.
Les magistrats de cette juridiction ont confirmé que le travail mené au Rwanda dix mois plus tôt par la juge d’instruction était valable, qu’elle avait respecté les lois et les procédures en allant recueillir les plaintes de six rescapés rwandais dans leur pays. Bien sûr, on est encore loin du procès. Au moins ces six hommes et femmes qui, début 2005, ont déposé plainte contre X devant le tribunal aux armées de Paris pour complicité de crime contre l’humanité et/ou complicité de génocide sont-ils, pour le moment, assurés que la Justice continue d’enquêter, et c’est déjà énorme.
La télé se tait aussi et il n’y a presque rien dans les journaux. Les médias qui abordent vraiment le sujet se comptent sur une main. Moins qu’une main. Le Monde, Libération, Radio France Internationale. C’est à peu près tout.
On respire, on souffle, on reprend de l’air.
Encore que, dans ce «on», c’est surtout la Justice qui respire, qui souffle, qui reprend de l’air.
Je n’oublie pas les millions de morts, les paquets de victimes, les survivants et toutes leurs familles, et tous leurs proches.
Mais la Justice quand même, les joues rouges, essoufflée, honteuse, mal à l’aise, qui aspire à dire le droit, rien que le droit, et qui saute à cloche-pied, à cause de tous les bâtons qu’on lui jette dans les pattes, la Justice peut continuer son travail. Ce n’est pas rien, ça ne suffit pas, mais c’est déjà ça d’avoir le droit de chercher à savoir.
– Je suis fier de toi, souffle Seán, mon mari, dans le téléphone. Tout ça, c’est grâce à ton cabinet d’avocats, à ton patron qui t’a écoutée, à vos efforts, aux tiens, surtout, depuis toutes ces années.
La bataille a été longue, âpre. Elle est loin d’être finie, et encore moins gagnée. Le sera-t-elle jamais ?
La Justice est autorisée à instruire les plaintes des clients du cabinet pour lequel je suis employée depuis huit ans déjà. J’y suis entrée, à l’époque, juste pour ce combat-là, et d’autres sont venus s’agréger depuis.
Six rescapés rwandais.
Six, ils ont entre vingt-cinq et quarante-neuf ans.

Publicité
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :