Minerais de sang : les esclaves oubliés du monde moderne

 

Christophe Boltanski,

photographies de Patrick Robert

Éditeur : Grasset

EAN13 : 9782246764717

344 pages

 
Qui connaît la cassitérite ? C’est le principal minerai de l’étain, sans lequel nos téléphones portables, nos radios, nos télévisions et autres appareils ménagers ne fonctionneraient pas. Aujourd’hui, avec la demande accrue en matières premières d’économies en surchauffe, comme la Chine grande dévoreuse d’énergie, ces pierres anonymes ont acquis une valeur considérable. Pour la première fois, dans un livre-enquête, une traque presque policière sur plusieurs continents, Christophe Boltanski nous donne à voir, à sentir, à comprendre le prix de sang de ces lourdes roches extraites du sous-sol. Des mines du Nord-Kivu au Congo, où des gamins africains s’enfoncent sous la terre au péril de leur vie – mais que vaut leur vie ? – aux tours de La Défense, où des entreprises mondialisées disent tout ignorer du chemin qu’empruntent les minerais, notre reporter-écrivain a suivi le fil hasardeux, dangereux, qui mène de l’ombre de ces esclaves modernes à la lumière de notre consommation quotidienne.
De la République Démocratique du Congo au London Metal Exchange, des marchands de Goma aux usines de Malaisie, de l’Afrique des guerres oubliées aux poubelles à ciel ouvert du Ghana, d’un bureau à l’Élysée à des rapports alarmants ignorés par la logique financière, c’est un roman-vrai, un polar de sang, d’argent, d’influences obscures, de politique.

 

 

http://www.dna.fr/culture/2012/01/04/chronique-amere-de-la-mondialisation

Publicité
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :