Séraphin Kajibwami

  • Date de parution : 13/01/11
  • Editeur : Editions AAD
  • ISBN : 978-2-7466-2576-1
  • Nb. de pages : 24 pages
Asha, mère de famille atteinte du Sida, raconte sa vie à de jeunes gens. Elle leur apprend notamment comment son mari Mayele,   longtemps sans emploi, a finalement réussi à se faire engager sur la mine de Kamituga dont il est revenu avec de nombreux diamants,  mais porteur de la maladie sans le savoir.
  Au fil des pages, Les Diamants de Kamituga, une histoire basée sur des faits réels, nous plonge dans  le quotidien des habitants de la République démocratique du Congo. Ce témoignage est bouleversant de sincérité et porteur du message fondamental sur la lutte contre le Sida de l’association SOS Sida.

Créé en 2009 à l’initiative de Gervanne et Matthias Leridon, le Fonds de dotation African Artists for Development (AAD) initie, développe et soutient l’action… d’artistes africains s’engageant dans des micro-projets de développement ancrés dans leur communauté. Démarche à la fois artistique et sociétale, African Artists for Development lie intrinsèquement art contemporain et initiative de développement local, en ne promouvant pas l’un et l’autre mais l’un dans l’autre. AAD met en résonance des artistes et des initiatives de développement originales, capables de générer du développement économique et sociétal durable. AAD donne l’impulsion nécessaire et apporte un financement pour la maturation et la consolidation de micro-projets de développement, mais refuse toujours toute démarche se limitant à du simple assistanat. Ce Fonds de dotation est une initiative privée qui relève d’un mécénat humainement engagé mais indépendant de toute impulsion politique, diplomatique ou religieuse.

 

Biographie de Séraphin Kajibwami

Né en 1979 à Bukavu dans le Sud-Kivu, Séraphin Kajibwami est l’un de dessinateurs et auteurs de band: dessinée les plus actifs aujourd’hui en République Démocratique du Congo. Intéressé très tôt par le dessin, il se tourne rapidement au cours de ses études vers la bande dessinée, gagnant à 22 ans le deuxième prix provincial de la BD ! En 1998, il démarre la réalisation d’une bande dessinée de douze pages en noir et blanc, intitulée Katu et Sawa Sawa, qui a pour objet de sensibiliser la population de Bukavu et des environs aux méthodes de non-violence active face aux exactions des forces d’occupation. Séraphin Kajibwami produira cette bande dessinée de façon régulière jusqu’en 2007. En 2005, Séraphin Kajibwami est invité par l’ACRIA à participer au Cinquième Salon Africain de la bande dessinée qui se tient à Kinshasa, capitale de la RDC, et il remporte le premier prix du concours organisé à cette occasion. Depuis septembre 2009, il s’est engagé dans le projet  » Les Bulles de Bukavu  » pour African Artists for Development – MD -, en respectant l’éthique des projets qui bénéficient du label et du soutien de ce Fonds de dotation. A la demande d’AAD, il a créé Les Diamants de Kamituga dont le personnage central est une mère de famille qui raconte sa vie aux jeunes amis de sa fille. Cette bande dessinée, un thriller humanitaire poignant, a pour cadre la ville de Bukavu.
Publicité
Article suivant
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :