Le ravin du chamelier

 

Ahmad Abü Hunaygar

  • Date de parution : 09/05/12
  • Editeur : Sindbad / Actes Sud
  • ISBN : 978-2-330-00590-0
  • Nb. de pages : 200 pages

Mourant de soif, une caravane bédouine erre dans le désert : son guide, le sage de la tribu, a confié à son fils la garde du chameau « porteur d’eau », mais… celui-ci, profitant d’un moment d’inattention du garçon, disparaît dans la nature. Quelques jours plus tard, comme par miracle, la caravane se retrouve dans un ravin à la végétation luxuriante où elle s’approvisionne en eau avant de poursuivre son chemin.
Cependant, pour le punir, ou peut-être pour lui permettre de se racheter, le cheikh oblige son fils à rester sur place en compagnie d’une chamelle blessée… Ainsi commence, telle que la rapportent les anciens, la légende du chamelier : son mariage avec la fille du berger enlevé par les djinns, l’aménagement par ses soins du ravin et, surtout, son engagement de bon voisinage avec le peuple des serpents.
Le réalisme fantastique d’Aboukhnegar se situe au croisement de trois traditions : la mythologie de l’Egypte ancienne, les légendes bibliques et leurs prolongements coraniques, l’étrange et le merveilleux araho-musulmans. Aussi ce roman peut-il se lire à la fois comme un conte populaire et comme une fable philosophique sur le péché originel, la chute et l’impossible rédemption.

Publicité
Article précédent
Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :